Commentaire de Primum non nocere
sur J'adorerais que Dior fasse enfin manger ses mannequins


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Primum non nocere Primum non nocere 7 juin 2014 22:40

« Ces mannequins sont un éloge de la transparence et de l’invisibilité. »
« Porte-manteaux »

Des qualificatifs plus qu’appropriés, puisqu’en vérité les mannequins dans la Haute Couture et le prêt-à-porter de grand luxe ne sont là que parce qu’on est obligé d’avoir des gens pour porter les créations des directeurs artistiques des boîtes concernées. « leur démarche cassée, leur air hautain » est la résultante du fameux « Ne te montre pas ; montre le vêtement ». Sauf chez certains créateurs qui annoncent un ton un peu plus positif et affirmé avant de faire entrer en scène les filles, comme chez Sonia Rykiel où l’on rappelle aux mannequins de sourire et d’être heureuse, pour incarner l’esprit des collections et de la maison. M’enfin ça reste plutôt minoritaire...


Voir ce commentaire dans son contexte