Commentaire de Fab81
sur Réforme territoriale : les minables à la manœuvre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fab81 3 juillet 2014 12:06

« sachant qu’en général les électeurs ne répondent jamais à la question posée »

"Il y a donc de la manœuvre politicarde à demander un référendum, d’autant plus que la majorité des citoyens n’est pas ou est mal informée des enjeux« 

 »Les petits marquis locaux sont davantage passionnés par la conservation de leurs postes et de leurs privilèges que par la conduite d’un projet destiné à améliorer le fonctionnement de nos collectivités locales.« 

Réussir à aligner en si peu de lignes autant de clichés véhiculés par l’oligarchie médiatique, c’est une forme d’exploit. Avec vous c’est vraiment le règne du »souverain poncif« ...

Avec vos propos sur le référendum, pas difficile de deviner dans quel camp vous étiez en 2005. Les »ouistes« avaient pour eux les principaux appareils politiques, le rouleau compresseur médiatique, les »experts« de plateau télé, et même le préjugé plutôt favorable qu’avaient à l’époque les citoyens à l’égard de l’Europe. Malgré cela, ils ont été vaincus, et n’ont jamais digéré leur déroute. On ne demandera plus jamais son avis au peuple, ce pelé, ce galeux, qui a le mauvais goût de ne pas toujours donner la réponse que souhaite l’oligarchie...

Apprenez-donc, triste sire, que les gens peuvent parfaitement donner un avis éclairé lors d’un référendum. En 2005, les cercles militants - je peux en témoigner- s’étaient emparés du texte, l’avaient décortiqué pour en montrer les dangers. Cette expertise citoyenne fait peur à tous les »sachants" qui se sentent menacés dans leur petit pouvoir... Et même le citoyen moyen est souvent bien plus informé que vous ne le croyez. Sans faire de populisme, son ressenti vaut bien l’avis des pseudos-experts dont on connait le peu d’indépendance, celui d’une oligarchie médiatique et politique d’une étonnante paresse intellectuelle.

Vous avez peur du verdict des français, alors que pourtant, cette fois encore vous avez tous les atouts dans votre jeu. D’aucuns appelleraient cela de la lâcheté. En tout cas, vous avez peur de la démocratie.

Pour ce qui est de la mise en cause des élus opposés au projet, je ne déborde pas d’estime pour la classe politique, plaider en sa faveur est une cause désespérée. Et je ne nie pas qu’il puisse y avoir dans l’affaire des intérêts personnels et politiciens. Mais que des forces politiques par ailleurs diamétralement opposées puissent contester un projet, cela devrait vous interpeller, vous faire réfléchir, au moins venir nuancer votre avis, vous faire examiner les arguments contraires. Mais là, rien du tout. Juste les arrogantes certitudes de ceux qui ont l’habitude de picorer les miettes laissées à la table des puissants en se croyant de grands personnages, de répéter ce qu’ils ont lu dans Le Monde ou dans l’Express en croyant produire une pensée originale...

Salutations, Monsieur le Directeur...


Voir ce commentaire dans son contexte