Commentaire de Claudec
sur La pilule sous la peau façon Bill Gates


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Courty Claudec 8 juillet 2014 15:40
Bill Gates, puisque c’est lui qui suscite la paranoïa aussi vive que stupide de l’auteur, pourrait tout autant exprimer sa compassion en distribuant son argent aux pauvres, à la manière de tous ceux qui tiennent tant à les voir proliférer en aggravant leur sort. Il faut savoir en effet que par simple effet de proportions, sur les 250 000 êtres humains supplémentaires qui déferlent chaque jour sur la planète, 70%, soit environ 175 000 vont rejoindre la base de notre pyramide sociale, où ils vont s’ajouter aux plus pauvres d’entre nous qui y logent déjà. Et nous serons bientôt plus de 10 milliards.
Les profits de B.G. n’en souffriraient pas le moins du monde puisqu’une action humanitaire en valant une autre, il bénéficierait des mêmes avantages fiscaux.
Mais peut-être a-t-il pensé, contrairement à l’auteur, que outre ses conséquences sur l’environnement, dont nous avons d’ores et déjà de larges aperçus, la multiplication sans frein de l’espèce humaine conduit inéluctablement à des désordres, à des catastrophes et à des réactions sociétales d’une ampleur et d’une violence sans précédents.
La simple observation au quotidien de faits de plus en plus fréquents, dans lesquels interfèrent , économie, écologie, richesse, pauvreté et inégalités sociales, etc ; et auxquels préside la démographie, suffit à en convaincre quiconque n’est pas aveuglé par l’idéologie et le dogme.

Pour approfondir cette réaction : http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com

Voir ce commentaire dans son contexte