Commentaire de Fergus
sur Kiev demande à l'OTAN d'intervenir directement. Il s'agit d'un grand pas de plus vers la guerre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 29 août 2014 13:09

Bonjour, Chapoutier.

Pour ce qui est de l’Irak, il y avait à la clé du monstrueux mensonge américain ayant conduit à l’invasion de ce pays une double considération : d’une part, des intérêts économiques pétroliers, d’autre part, une volonté délirante d’imposer un modèle d’organisation politique à l’occidentale, censé faire tache d’huile dans cette région du monde.

Rien de tout cela en Ukraine. On est là sur une partie d’échec entre un bloc occidental (mais surtout étasunien) qui souhaite étendre l’influence de l’Otan jusqu’aux portes de la Russie en attirant vers lui les anciennes nations de la Fédération ou du Pacte de Varsovie devenues indépendantes, d’où le juste sentiment d’agression ressenti par les dirigeants de ce pays ; et une Russie qui, à défaut de pouvoir réintégrer ses voisins dans la Fédération, veut absolument garder ce que j’appelle son « glacis de sécurité » à la périphérie de ses frontières. Difficile de donner tort à Poutine !


Voir ce commentaire dans son contexte