Commentaire de bakerstreet
sur Deux américains et un anglais égorgés vidéos à l'appui : ce n'est pas acceptable, bien sûr... mais...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bakerstreet bakerstreet 17 septembre 2014 09:39

« Savez-vous que 70% d’américains n’ont pas de passeport, et n’ont donc jamais quitté leur pays... ? »


Quelle pertinence pensez vous tirez de ce détail ? 
kant n’a jamais de sa vie quitté sa ville natale
Croyez vous qu’un globe trotter soit forcément quelqu’un à l’esprit ouvert, dans ce monde où tout se ressemble de plus en plus. 

Je suppose que vous voulez signifier que ce pourcentage est le corollaire d’un esprit étroit. 
Quant à moi, j’y vois un raccourci prodigieux qui entérine un cliché, celui ci étant à l’oeuvre dans les préjugés, qui amène le racisme. Je sais bien que vous dites le contraire deux phrases plus haut, mais il y a justement dans cette contradiction quelque chose que je ne comprend pas, où que je comprend trop. 

Ces exécutions sont épouvantables.
 je me refuse à les banaliser au nom d’une loi arithmétique. Car tout est dans la représentation, et de ce que nous en faisons. La loi du talion est à l’origine de nos archaïsmes de pensée et d’action. 
Je me refuse à rentrer dans les sophismes disant qu’une décapitation n’est qu’un acte technique semblable à un geste d’attaque d’un soldat. Là encore, c’est la représentation qui fait sens. 

Votre argumentaire est celui d’un paranoïaque, qui se joue finement d’une logique boiteuse, en la mélangeant avec ses propres imprécations, pour tacher de convaincre les faibles d’esprits. 
C’est ainsi que font certains barbus, envoyant des gamins se faire tuer en Irak, au nom de leurs intérêts propres, récupérant une crise identitaire, en liaison avec bien d’autres problèmes.
Mais apporter des réponses simples, en se faisant devin, est le propre des bergers qui envoient leur troupeau de mouton vers le ravin.

Voir ce commentaire dans son contexte