Commentaire de noux
sur Loi de transition énergétique : le carambolage de la voiture électrique... et nucléaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

noux noux 21 septembre 2014 18:29

@ Croa,


Je partage votre point de vue concernant cette mode.
Mais le problème est qu’aujourd’hui il n’y a pas de réelle alternative(à la voiture).
A moins de vivre dans une ville
Allié à cela le fait que « produire » un moteur électrique coûte moins cher qu’un moteur thermique, et tout les avantages concernant les pertes énergétiques lié à un tel procédé comparé au moteur thermique (jusqu’à 40% de perte dues au frottement avant la transmission pour un thermique).

Le soucis du tout électrique aujourd’hui n’est pas la source d’énergie, mais le stockage, les batteries actuelles sont faites d’éléments rares et que l’on ne sait pas recycler.
L’idéal est de produire directement l’énergie dont on à besoin et de chercher de nouvelles pistes pour le stockage. 

Pour produire directement de l’énergie dans un système embarqué,
 il existe plusieurs types de procédés qui ne sont actuellement pas utilisés.

La chimie , tels que les piles à combustible (qui utilisent actuellement des éléments rares aussi, la recherche est nécessaire), ainsi que tout les procédés plus ésotériques, sans oublier le solaire, ...

Les mécaniques, thermodynamique , tels que le moteur stirling, la récupération d’énergie (freinage, cogénération, PAC,..), le nucléaire (embarqué), les pédales, ....

Les variantes, qui ne consistent pas en la création d’énergie, mais en son économie, tels que le gain de poids, l’aérodynamisme, la minimisation des frottements, ... 

Aujourd’hui il est possible de créer un véhicule simple et qui ne pollue pas.
Voici comment procéder :

Créez un véhicule avec une base légère de 400kg (véhicule urbain), ajoutez lui 300 kG de batteries au blomb recyclables soit 700ah, chargées par un stirling hydrogène de 1kw, comme en fait DeDietrich, qui se lance seul pour faire l’appoint des batteries. Et voilà vous avez 18kw, pour 700kg, capable de rouler à des vitesses extra urbaine (100/110kmh), en se chargeant dans les bouchons, au feu rouge et en stationnement, sans câble à brancher, sans polluer, sans manquer de chauffage en hivers, sans avoir à faire le plein d’autre chose que de l’eau ou de l’hydrogène, ou même ce que vous voulez (huile de friture, éthanol, paille, bois..). La consommation du stirling étant ridicule, il ne faut que très peut de stockage de carburant pour charger les batteries. 



J’apprends la semaine dernière, alors que nous sommes en 2014, que les firmes nous sortent des modèles de voitures capables de rouler avec un conso moyenne de 1 à 2 litres de carburant pour 100km.
Ces mêmes modèles dont l’obsolescence programmée coûtera au final le même prix au contribuable que s’il avait gardé sa vieille cx diesel pour le même nombre de kilomètre et au final le même impacte au niveau consommation globale d’énergie.
Comment ne pas penser qu’on n’est pas autre chose que des moutons.




Voir ce commentaire dans son contexte