Commentaire de Michel DROUET
sur Réforme territoriale : le fiasco annoncé


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 27 septembre 2014 20:45

Bonjour Pere Plexe

Merci pour votre commentaire.

Il faut savoir qu’actuellement les contours des intercos sont davantage la résultante d’affinités politiques que liées à une réflexion sur des territoires pertinents. C’est ce que je dénonce et je pense que les intercos ne devraient pas s’arrêter aux frontières des départements si cela aboutit à une cohérence territoriale (cela existe déjà).

Maintenant, j’ai bien conscience des difficultés liées à la densité des territoires mais je persiste à penser que des intercommunalités plus grande et investies de compétences nouvelles, de financement pérennes (transfert d’une partie de la fiscalité du Département) redonneraient un coup de fouet à la démocratie locale. Les décisions seraient prises localement et non par des notables départementaux ou régionaux et les citoyens seraient plus impliqués qu’ils ne le sont actuellement.


Voir ce commentaire dans son contexte