Commentaire de Michel DROUET
sur Mettons fin à la « souffrance » des élus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 28 octobre 2014 15:56

Bonjour Ruut

Je vous concède que la lutte contre la fraude fiscale et sociale n’est sans doute pas la priorité du gouvernement actuel ni celui des précédents, d’ailleurs
Je cite dans mon article les 30 à 40 milliards qui sont dans la nature qui pourraient sans doute améliorer considérablement les comptes de l’Etat, au lieu de prélever de nouvelles taxes ou supprimer des aides.
Mais voilà, les élus nous montrent actuellement qu’ils peuvent faire partie eux mêmes des fraudeurs et par conséquent cela explique peut être le manque de volonté combative en ce domaine.
Par contre, le fait pour les parlementaires de déclarer leurs patrimoines les met en face de leur responsabilité et à l’arrivée le constat de leur duplicité est plus évident que si on s’était contenté de reprendre leurs déclarations individuelles : dans ce cas ils auraient crié à la stigmatisation et à l’abus de pouvoirs des services fiscaux.


Voir ce commentaire dans son contexte