Commentaire de alinea
sur Mettons fin à la « souffrance » des élus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 29 octobre 2014 11:22

Si « le peuple » avait envie de s’intéresser à la chose publique, de manière plus massive, ça irait mieux ! Mais il faut bien constater que la dépolitisation fait le plein de voix ! Quand je dis le plein de voix, je ne parle pas de l’abstention, le vote, déjà, est une démission de soi qui ressemble de plus en plus à choisir l’article dans la gondole, en tête de rayons !
Le pouvoir et ses abus sont complétement laissés aux élus : avez vous idée du poids qu’il faut soulever, ne serait-ce que dans un village, pour proposer quoique ce soit ?
Il n’y a plus de contre-pouvoir, les gens sont trop occupés, à je-ne-sais-quoi de bien plus excitant ! La mode est à « ne pas se prendre la tête » ; discuter, c’est discutailler, réfléchir, c’est fatigant ; et cela n’est pas seulement vrai en politique, dans tous les métiers c’est pareil !!! Sans parler du temps qu’on ne se donne pas ; il semble que pour la plupart « la vie est ailleurs » !!
Alors, je vois mal l’avenir....


Voir ce commentaire dans son contexte