Commentaire de astus
sur Pour vivre librement sa mort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

astus astus 30 octobre 2014 16:08

Il est exact que c’est parfois un peu le bordel à l’hôpital mais je trouve que vous exagérez un peu quand vous parlez de «  trafique d’orgasme » dans ce lieu de soins même si cela me semble un excellent remède pour lutter contre la maltraitance ! 


Voir ce commentaire dans son contexte