Commentaire de foufouille
sur Pour vivre librement sa mort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

foufouille foufouille 31 octobre 2014 10:31

"
De plus ce mot laisse entendre qu’il n’y a aucune différence entre quelqu’un qui en assassine une autre d’un coup de fusil, et un praticien qui pour apaiser la douleur d’une personne en fin de vie donne avec l’accord de cette personne"

justement, c’est pareil car on ne donne même pas de morphine. le nombre d’antalgiques est élevé si on compte les illègaux. il est pas nécessaire de tuer et c’est pas le rôle du médecin du tout.
c’est le tien, si tu veut


Voir ce commentaire dans son contexte