Commentaire de Henri Diacono
sur BHL objet d'une enquête judiciaire... à Tunis


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Henri Diacono 3 novembre 2014 15:59

Les Tunisiens ont su quoi faire de notre BHL. Arrivé vendredi sur les huées d’un groupe criant le fameux « dégage »,le philosophe a été prié par la police de ne même pas défaire ses v alises pour le remettre dans un avion le dimanche aux premières heures. Donc, mensonge au « Point ». Il a été expulsé.
Sur le sujet de ce voyage BHL dit avoir voulu rencontrer des amis libyens
 sortis exprès de Tripoli, Benghazi, les villes du Djebeer, Nefoushe , Mibabages et de Misreara, Zaouia, afin d’effacer les querelles et afin de poursuivre en terrain neutre, et avec [lui], le dialogue de paix." Il avait oublié de citer les présences dans ce conciliabule, celle d’’un chef de guerre libyen et d’une petite poignée d’ importants hommes d’affaires tunisiens. ’
Et qu’Il avait l’intention de visiter plusieurs d’autres villes importantes du pays. Du tourisme en quelque sorte. Deux gros mensonges de plus.
Mais comment un tel hurluberlu peut-il être adoubé par la Fance i ?
Dernière précision, une minorité d’israélites vievent depuis toujours en Tunisie et leurs lieux sains bien protégés (y c ompris leurs cimetières)...comme ceux des chrétiens.


Voir ce commentaire dans son contexte