Commentaire de Michel DROUET
sur La coupe des vices


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 24 novembre 2014 16:45

Le mec en question n’a pas de soucis de fin de mois entre ses gains et ses contrats publicitaires pour une barre chocolatée.
Quand on se barre en Suisse, c’est que les gains sont déjà conséquents.


Voir ce commentaire dans son contexte