Commentaire de Depositaire
sur Gayet, Genres, Zizis, Plugs, hommes à jupe et femmes à barbe : les raisons de la débauche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Depositaire 25 novembre 2014 13:55

Cet article un peu trop long, il est vrai, ce qui n’encourage pas sa lecture complète, ne fait que mettre en relief en fait de société. En ce sens il n’est pas condamnable, même si on peut lui reprocher tous les éléments pris en compte.

Mais sur le fond, au même titre que les commentaires, d’ailleurs, il ne traite pas de la cause du phénomène. Bon, peut-être n’était-ce pas son objectif, il ne voulait que mettre l’accent sur la nature d’un phénomène d’actualité.

Néanmoins il n’en demeure pas moins que si ces faits rapportés dans cet article sont courants et très répandus dans nos sociétés, cela ne signifie nullement qu’ils sont naturels ou qu’ils reflètent une juste évolution positive des choses.

Si on regarde sur le fond, on est obligé d’admettre que nous sommes en plein décadence. Il y a une perte de plus en plus importante des repères fondamentaux de l’humanité. C’est le triomphe du tout et n’importe quoi. Chacun est appelé à laisser libre cours à ses pulsions au nom d’une soi-disant liberté. Mais question : est-ce que ceci apporte un réel « plus » à l’humanité ? Autre question : Est-ce que toutes ces dérives permettent un épanouissement profond de l’être humain ? Que l’on me permette d’en douter !

En réalité, on assiste à une manœuvre à peine cachée de l’altération, ou plutôt, de la subversion de la qualité d’humanité dans l’être humain. La manœuvre consiste à le plonger de plus en plus dans l’animalité, et à faire croire que cette animalité de plus en plus sordide et abjecte, c’est de l’humain, c’est normal et c’est le modèle à suivre.

La question à poser est la suivante : quels sont les intérêts derrière cette propagande insidieuse ?

Quel est l’objectif réel ? N’y aurait-il pas là derrière une volonté de réduire l’être humain à des instincts pire que celui des animaux de façon à pouvoir le manipuler à sa guise. Il suffit de voir quelles sont les organisations et les milieux qui propagent ces choses.

Il est manifeste que nous sommes confrontés à une véritable entreprise de manipulation des peuples, (pour s’en convaincre, il suffit de constater que la propagande en faveur de l’homosexualité et de toutes les dérives - on voit maintenant ouvertement des campagnes en faveur de l’inceste et de la zoophilie - s’est déroulée simultanément en Europe et dans bien d’autres pays, jusqu’à l’Onu ou Mme Clinton a fait tout un plaidoyer en faveur de l’homosexualité et M. Hollande en faveur du mariage homosexuel, comme si c’était une priorité pour l’Onu), dont les « chefs d’orchestre » se gardent bien de se montrer.

Je pense sincèrement que l’on devrait sérieusement s’interroger sur cette volonté de subversion et surtout de ne pas céder à cette propagande massive. Autant pour nous que pour nos enfants.


Voir ce commentaire dans son contexte