Commentaire de jack mandon
sur Triviale poursuite, éloge de la fuite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 10 janvier 2015 23:42

Problème  : même dans l’imaginaire, l’homme n’est pas vraiment responsable de ce qu’il fait, puisqu’il reste guidé par le système nerveux. En revanche – et c’est tout le sens du combat du scientifique – le fait d’en être conscient représente le premier pas vers un début de « libération ».

Cette citation d’Henri Laborit réconcilie toutes les facettes humaines, physiques, mentales et spirituelles, ce qui peut paraître curieux à priori.

Elle est intelligence dans sa simplicité. Je pense aux grands chercheurs qui vivent dans un ailleurs ou tout est possible.


Voir ce commentaire dans son contexte