Commentaire de jack mandon
sur Triviale poursuite, éloge de la fuite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 14 janvier 2015 17:52

hotaH,


oui, en Bretagne d’où je suis originaire, je me rappelle de membres de ma famille vivant en retrait ayant fait à peine 10 km au delà de leur ferme et qui ne parlaient que Breton.

Bizarre, je t’imaginais sioux, apache ou navajo, comme on se trompe quelques fois.
Il est vrai que par certains côtés, tes aïeux étaient des conquérants assez pacifiques, quand il descendaient de leurs contrées nordiques en drakkars, à la recherche de terres plus douces et plus ensoleillées, ils se trouvaient sur le sentier de la vie.
Ces ethnies celtes furent parmi les plus riches en agriculteurs bretonnants.
Le passé, même lointain, explique le présent par son histoire, ce n’est pas là une manière de se perdre, nostalgique, dans un temps qui n’est plus, mais de tenter une explication du présent devenu. 

Voir ce commentaire dans son contexte