Commentaire de howahkan Hotah
sur Triviale poursuite, éloge de la fuite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

howahkan Hotah 15 janvier 2015 12:01

je ne parle pas de travaux de laboratoire ce qui ne m’intéresse pas du tout pour moi meme et ceci délibérément...mais de vie réelle de tous les jours de chaque instant...dans l’interaction de chaque moment...avec tous ,avec les pensées elle meme, les violences, les contradictions, les désirs ,les peurs les terreurs etc etc la souffrance, le rêve de bonheur absolu, la guerre, la torture , la mort ,la mienne ,celle de mes enfants amis femmes ,la nature, des manuaire ,les plantes, les rochers, le vent, la pluie etc etc ....etc etc

la pensée adorerait modéliser la psyché donc elle meme pour la contrôler. pour en faire un autre jouet , comme une machine.......et faire bien sur encore pire si c’est possible..il y a entre la pensée et la non pensée une valve de protection...la pensée n’a pas accès à la non pensée , elle a accès a ce qui est mémorisé donc une partie seulement quand la non pensée est là, pour éventuellement rêver,analyser,utiliser etc....la pensée sera toujours limité à certains domaines pratique par programmation, matériels,physique, la non pensée qui n’est qu’une hypothèses si on n’a pas vécu cela ,par contre va avoir une incidence sur la pensée graduellement par la simple vision profonde de comment elle marche...pour moi meme je ne cherche jamais a savoir comment la pensée fonctionne, cela vient tout seul....le déclencheur fut d’être la souffrance sans rien en attendre du tout...derriere cette phrase simple se cache quelque chose de difficile a faire pour un humain..ne rien attendre...ceci est en opposition totale avec le but de la pensée qui attend toujours..comment faire, pourquoi meme le faire ?
 quelle idée à la « con » !!!...
et bien justement ça n’est pas une idée, c’est déjà une non idée........

la pensée croit qu’il y a moi et la souffrance encore une binarité....et si c’était faux ?? ..

si la pensée avait accès au contrôle de la non pensée..l’univers entier serait dans l’état des humains sur cette planète..ce serait un désastre...

voila ce qui est là pour moi...pour le moment, car les « choses » sont mouvantes..

salutations...


Voir ce commentaire dans son contexte