Commentaire de Céphale
sur Tsipras avait raison, on ne négocie pas avec l'Enfer


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Céphale Céphale 6 février 2015 16:20

Un membre de l’entourage de Juncker a dit cette semaine « Ce qui nous fait peur, c’est que Tsipras ne comprenne pas qu’il a le couteau sous la gorge ».


Langage de gangster ! 

D’ailleurs Juncker rime avec gangster. C’est lui qui a organisé la fraude fiscale des multinationales, une fraude qui a coûté à l’Union européenne des centaines de milliards d’euros.

Voir ce commentaire dans son contexte