Commentaire de eric
sur Tsipras avait raison, on ne négocie pas avec l'Enfer


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 9 février 2015 01:20

Je qualifie de gauchistes les marioles d’extrême gauche qui sont en train de faire semblant de renier leurs convictions, dans l’espoir qu’en se nommant eux même « gauche de gauche », il ringardiseront le PS et parviendront à attirer ce qu’ils nomment la gauche de la fausse gauche ou gauche de droite...

Refuser de payer ses dettes ne fait pas partie des principes démocratiques. Le refus de l’euro est parfaitement démocratique. En revanche, entendre les gugus gauchistes parler de souveraineté...comme si le socialisme ne devait pas être internationaliste ou ne pas être. Mais là, c’est la course après le FN, l(UMP, etc... plus encore que la course aux vois gauche du PS. La course aux suffrages populaires ( populistes ?), comme dans la renonciation à se nommer soi même gauche extrême.

Les réalisations du Général de Gaulle sont en effet remarquable. Comme du reste les fantastiques progrès sociaux durables, réalisés pour l’essentiel sous des gouvernement de droite dans notre pays.
Les revendiquer est un autre signe de cette droitisation générale.

Il n’est nul besoin de prévoir quelque rétorsion que ce soit, les peuples n’ont jamais donné une vraie majorité aux marioles d’extrême gauche.

Dans votre course à vous droitiser, vos chances sont limitées...les gens préfèrent l’original à la copie...


Voir ce commentaire dans son contexte