Commentaire de soi même
sur Russes en Corse. L'odyssée du « RION »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

soi même 14 avril 2015 11:53

Merci à vous pour votre histoire, j’en es une similaire, où mon grand père cadet de la Garde Impérial du Tsar ayant quitté Sébastopol avec le contingent de l’Année Wangel, c’est retrouver à pérégriné à pied à travers les Balkans au grès de travail qu’il trouvais, pour un jours à un bal du 14 juillet en 1924 à Paris rencontre sa futur femme qui est devenue aux fil tu temps ma grand mère si non il aurait finie comme beaucoup de Russe émigré aux États Unis où bien devenir chauffeur de taxis à Paris .

.


Voir ce commentaire dans son contexte