Commentaire de Aldous
sur Sol Invictus et la septante, instruments de l'impérialisme romain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aldous Aldous 18 avril 2015 18:45

@Allexandre
N’importe quoi.


Le premier roi oint (comme les anciens rois d’Israël) est Pépin le Bref. Il a obtenu cette onction (qui destituait les mérovingiens) en refilant aux pape l’exarchat de Ravenne (bout de l’empire Romain) dont le pape a fait les états pontificaux.

A oartir de là le pape s’est errigé en faiseur de dynastie, a oint les rois et les empereurs d’OCCIDENT et à développé le concept de subordination du temporel au spirituel qui sera formalisée par l’abbée de Clairveau sous le nom de principe des deux glaives.

Au contraire cette onction de Pin fut jugée scandaleuse à Constantinople à la fois par le pouvoir temporel, César se voyant dépouillé d’un province par un usurpateur que par le patriarche, pour qui la confustion entre spirituel et temporl était hetérodoxe.

Dans l’orthodoxie, TOUS les chretiens sont oints après leur baptême : c’est la chrismation.

Nous sommes tous rois. Les remiers sont les derniers. La hierarchie de l’Eglise est l’inverse de celle du pouvoir temporel. C’est un triangle inversé, qui est un contrepouvoir du trizngle du pouvoir temporel. Les deux font l’etoile de Salomon (dite de David)

Voir ce commentaire dans son contexte