Commentaire de ddacoudre
sur Si je détestais les pauvres, j'adorerais le SMIC


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 21 mai 2015 00:22

bonjour jean L

En tant que libertarien je suis opposé à l’intervention de l’état dans l’économie..../

Tu viens d’écrire que tu es opposé à ce que les citoyens s’occupent de leur existence. hier quand le pouvoir était détenu par quelques puissants l’on pouvait comprendre de refuser de se soumettre à leur dictat, aujourd’hui ce dictat ce sont les électeurs inscrits qui le décident. Même si cela fonctionne mal et fini par générer des oligarchies.
l’on pourrait travailler gratuitement, alors il n’y aurait pas assez de bras pour produire tout ce dont l’on a envie et il n’y aurait pas assez de matière premières non renouvelable pour les produire.
c’est l’argent abondant qui permet de tout s’offrir (sans compliquer le tout avec la malveillance t les profiteurs) De fait la disponibilité des matières premières, par leurs raretés justifient une organisation de distribution inégalitaire, puisque le partage égalitaire est impossible.
l’homme n’attache pas d’importance à ce qui est abondant car cela ne lui permet pas de se distinguer, et ce dont il dispose n’acquiert de la valeur que si elle est convoité par un autre.
crois-tu vraiment que les hommes sont capables d’initiatives sans un lien de coordination, ne serait-ce que l’appartenance au groupe qui crée de fait, un mimi état organisationnel.
crois-tu vraiment que l’individu se préoccuperaient des besoins nutritionnels de la population, pour cela il faut mettre en place des structures et les structures sont toujours aliénantes quand elles deviennent la finalité au lieu d’être l’indicateur de mesure. devenir libertarien nécessite une forte conscience sociale, et puissante capacité philosophique, sinon cela devient le pouvoir du plus fort.
http://ddacoudre.over-blog.com/pages/La-rarete-est-une-invention-geniale-7886790.html
cordialement.


Voir ce commentaire dans son contexte