Commentaire de alinea
sur Delphinariums : de la joie dans l'air, de la détresse dans l'eau


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 13 juillet 2015 11:43

Les impératifs biologiques de leur espèce !!!
L’homme qui dans sa vie courante passe son temps dans le virtuel, quel besoin a-t-il devoir des cétacés en vrai ? et de lions, des girafes, des loups ?
Quand toutes ces tortures seront-elles interdites ? et à la place, des films !
L’homme est une bête immonde qui ne sait pas se tenir à sa place et toutes les bêtes écopent... tandis que les petits n’enfants s’égayent à voir des êtres en prison, quelle belle éducation prometteuse pour demain !


Voir ce commentaire dans son contexte