Commentaire de doctorix
sur Grèce : de Charybde en Scylla


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 16 juillet 2015 01:02

Mon impression est qu’il faut au moins six mois, sinon un an, pour imprimer des drachmes. 

C’est aussi le temps qu’il faut pour que le grec moyen se rende compte que l’Euro et l’Europe ne sont pas bons pour lui. 
Et les récentes décisions de Bruxelles vont bien l’aider à le comprendre.
Je suppose que, les presses grecques ayant été détruites, les Russes se feront un plaisir de procéder à l’impression des billets, et que c’est ce temps nécessaire que Tsipras vient de gagner, tout en conservant le pouvoir.
Mais il y a aussi deux imprimeries suisses qui seraient sur les rangs, et dont les actions seraient en hausse. De La Rue, imprimerie britannique, serait également en lice, avançant un délai de quatre mois.
Sur les modalités et les conséquences de cette sortie inévitable (on sait quoi, mais on ne sait pas quand), on peut se faire une idée ici :
Il est évident que si l’impression est actuellement en cours, l’opération est forcément discrète, et les drachmes arriveront en même temps que l’annonce de la sortie.

Voir ce commentaire dans son contexte