Commentaire de bakerstreet
sur Des élèves d'une école primaire s'entraînent avec des fusils d'assaut !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bakerstreet bakerstreet 14 octobre 2015 19:19

Beaucoup de bruit pour pas grand chose. J’avais lu cette news...Bon, à partir du moment qu’on ouvre un atelier avec un militaire, je pense pas qu’il y a lieu d’attendre que celui ci familiarise les gamins à la puériculture....J’espère que le gars n’aura pas de sanction, entendu que tout cela m’apparaît disproportionné. Les armes n’étant pas chargé, et nous n’étions pas dans un cadre « traumatique », avec violence et obligations, comme ça se faisait autrefois dans les « enfants du troupe », curiosité d’époque qui ferait frémir maintenant, et amènerait sur l’heure des cellules de soutien psychologique. 

Alors ne vois pas trop le problème, du moins en dehors de l’anecdote, sinon révélateur que notre société a la capacité d’ inventer des traumatismes, et de se mettre à crier assez pour faire tomber un gamin s’amusant à trouver son équilibre sur le bord d’un ravin qu’il s’invente. 
Car après tout si les gamins étaient demandeurs, où est donc le mal ? Toucher un fusil vous transformerait il en psychopathe ? Ou ne pas y toucher vous donnerait il pas envie d’en avoir un plus tard...
Tout cela ressemblait fort à une scène de théâtre, où ’on met en scène une réalité fantasmée.... C’est vrai les garçons sont fascinés par les fusils, et les filles par les poupées....Ne lancez pas de cailloux SVP. Je sais on ne dit pas des choses pareilles !...D’accord les filles peuvent mettre en joue aussi si ça leur plait ! 
Mais serait ce pire que de laisser les gosses accéder à une séquence de « youporn »,, pour moi vraiment le vrai scandale, une façon abjecte de les tuer, d’amener une violence en germination....
Revenons aux choses sérieuses...Ah oui,, les poupées, euh non je veux dire les fusils...

Quand j’étais gamin, c’était la mode des western. 
On jouait tous les soirs on cow boys et aux indiens, avec des fusils en plastique parfois très bien imités.... Pan pan t’es mort !...
Vous voyez le genre....On s’amusait comme des fous...
.Plus tard j’ai fait le service militaire, et appris à me servir des armes réelles. Là tout de suite j’ai fait la différence. L« éclatement d’un obus, le déchirement d’une rafale de mitrailleuse, c’est quelque chose que je ne supportais pas. 
Il était bien fini le temps des cow boys et des indiens, cette époque où ma mère redoutait »que ça me donne des idées"....
.Devenu complètement pacifiste.
 Pourtant dieu sait si j’en ai fait des embuscades, couché par terre, avec mon fusil, et que j’en ai tué des indiens, et aussi des cow boys,
 pour de rire comme on disait !

Voir ce commentaire dans son contexte