Commentaire de gorguetto
sur Non au braconnage de nos oiseaux familiers !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gorguetto gorguetto 27 novembre 2015 19:45

Je rêve de manger quelques ortolans, comme a pu le faire Mitterrand. C’est une rareté gastronomique, réservée aux vrais amateurs. Vu le nombre de gourmets, ce n’est pas ce qui nuira à l’existence de ces petites bêtes, que font plus surement disparaître Bayer et Monsanto. Mais ceux-là ont tous les moyens de faire taire ou d’acheter les empêcheurs de tourner en ronds. Ils bousillent la nature quand les chasseurs composent avec la nature et connaissent la vie de ces petits oiseaux qu’ils respectent en limitant les prélèvements.

Attaquez-vous plutôt à ces industriels de la chimie qui tuent plus surement nos passereaux que nos artisans chasseurs , ou aux prédateurs pédophiles protégés par les politiques et les élites de la nation, qui s’en prennent aux enfants pour leur plaisir suprême, dont on ne connait que très peu les limites tellement ils versent dans l’horreur. 

Voir ce commentaire dans son contexte