Commentaire de howahkan Hotah
sur Ils se trompent d'état d'urgence pour votre malheur à venir !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

howahkan Hotah 5 décembre 2015 11:02

Salut et merci

je reprends une partie du propos

-Mais non content d’être un état policier, voilà qu’on trouve toutes les excuses pour faire oublier les vraies incompétences de ces gouvernants et qu’on parque les citoyens dans un état d’urgence sécuritaire (renouvelable tous les 3 mois !) en invoquant la lutte contre le terrorisme ! On bâillonne le peuple que l’on est censé aider à faire vivre en société. Ne bougez plus ! Restez chez vous, car l’espace public ne vous appartient plus. Il appartient maintenant au seul pouvoir et à ses employés sécuritaires qui luttent contre le terrorisme ! Énorme !
C’est commode en fait ! On n’a plus besoin de justifier les incapacités du pouvoir. On vous gouverne pour votre sécurité alors taisez-vous !

Félicitations ! C’est très fort !

Mais une question me vient alors : 
Pourquoi donc les citoyens ne se révoltent-ils pas et préfèrent-ils cette impasse sécuritaire dans cette société de morts vivants ?
------------------------------------------------------

Pour moi,parce que le citoyen et bien il joue au même jeu que les pseudo élites,qui ne sont au bout du compte que des citoyens qui ont joué et gagné au jeu de la compétition qui élimine et qui est accepté par une majorité qui jamais oh grand jamais ne regarde de prêt ce dont il s’agit...car depuis belle lurette le gagnant a réussi a endormir l’intelligence qui est donc en sommeil et qui ne perçoit plus la fausseté de cela...

l’exaltation hypertrophiée du « moi » amène alors à la négation de l’ensemble, du collectif,sans lequel pourtant nous n’existerions même pas, au profit de chaque trou du cul de moi je, qui s’ auto propulse à ses yeux comme le centre de son monde à lui, ce qu’il ne sait pas qu’il n’est que cela, pour devenir donc le centre du monde autours duquel l’univers entier tourne...

ainsi mis en place , le piège à deux écus qui va « véroler » toute la distribution de ce qui ne peut que être fait collectivement, va permettre de mettre ne place le vol systématique du collectif de fabrication qui est incontournable et venir justifier le vol global au nom de « moi je » ai le droit de faire TOUT ce que je veux...

liberté chérie en ton nom je vais donc te tuer...car j’ai le droit absolu de faire tout ce que je veux..

nous sommes tous atteint de maladies mentales graves du cerveau , d’autant plus que nous avons perdu certaines fonctions oubliées depuis des siècles,qui sont là en atteinte d’être réveillées et qui je le sais par expérience comme d’autres le savent ne divisent pas, n’analysent pas, ne compare pas, ne donnent pas de valeurs, ne hiérarchisent pas et contiennent aussi une sorte d’émetteur récepteur avec , avec ? disons Le Grand Tout...tatanka....le bison..

 Sitting Bull Tatanka Yatanka

a dit :
"Il y a chez vous des personnes richissimes et des personnes qui souffrent de la faim. Chez nous, si quelqu’un a faim c’est parce que nous sommes tous affamés. Chez vous un homme est d’autant plus important qu’il peut étaler le plus de possessions, d’avoir, chez nous un homme compte par ce qu’il est et ce qu’il donne. Moi je suis très important parce que malgré mes pouvoirs, je ne possède rien..."

voila comment entre autre nous passons à coté du miracle et insistons avec violence pour y rester...

le chemin est ouvert à tous...L’Origine est indifférente à cela..


Voir ce commentaire dans son contexte