Commentaire de rakosky
sur Ils se trompent d'état d'urgence pour votre malheur à venir !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

rakosky rakosky 5 décembre 2015 18:41

Appel des 333 pour la levée de l’état d’urgence

5500 signatures en 3 jours,une campagne qui commence et va s’amplifier
En discussion avec la mairie depuis plusieurs mois sur un certain nombre de dossiers, allant du renouvellement de leur Casc (Comité d’action social et culturel équivalent du CE), au stationnement payant en passant par les modalités d’avancement de carrière et la reconduction des contractuels, les syndicats ont décidé de faire grève après plusieurs débrayages suite à la présentation d’un protocole d’accord par la ville ce mercredi 2 décembre.

« Nous ne comprenons pas cette grève car il y a eu plusieurs réunions et nous avons lancé des groupes de travail sur chaque thématique avec un échéancier sur 2016. Il y a deux semaines, nous avons décidé de mettre en place un protocole d’accord entre l’exécutif et les organisations syndicales que nous avons présenté ce mercredi« , explique-t-on au cabinet du maire.

« Le problème de ce protocole est qu’il ne reprend pas l’ensemble des points que nous pensions avoir négocié. Nous avions trouvé un accord sur le stationnement mais il ne figure pas de manière précise dans le protocole. Idem pour l’avancement des échelons où nous avons lu le contraire de ce que nous voulions. Concernant le Casc, nous n’avons pas obtenu la garantie de son maintien dans sa forme actuelle, gérée par des acteurs locaux. Nous ne voulons pas du passage à une gestion nationale par le Cnas (Comité national d’action sociale). Nous attendons que ce que nous avons négocié soit écrit noir sur blanc. Nous en avons aussi assez que les ordre changent parfois d’un élu de l’exécutif à l’autre. L’autre jour, nous avions besoin de commander du papier toilette dans les écoles et le bon destiné à alimenter financièrement les écoles était resté bloqué sur le bureau d’un adjoint. C’est pour cela que nous faisons grève, mais ce n’est pas une solution satisfaisante pour nous car notre objectif est de servir le public dans les meilleures conditions« , détaille Vincent Ginsburger-Vogel, délégué CGT.

« Tous ces aspects ont bien été pris en compte précisément dans le protocole d’accord et lorsque nous l’avons présenté aux organisations syndicales ce mercredi, elles semblaient favorables. Elles ont même présenté des amendements. Nous sommes donc d’autant plus étonnés par cette grève« , maintient-on au cabinet du maire.">Pour signer en ligne l’appel


Voir ce commentaire dans son contexte