Commentaire de hervepasgrave !
sur La nouvelle cartographie politique, les acteurs, les projets, les blocages


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hervepasgrave ! hervepasgrave ! 9 décembre 2015 09:43

@Fergus
Bonjour,autant j’aime ton commentaire,que pour le lien sur un de tes articles 1953vs2013, c’est plus ambigu ,une forme de partie pris. Cela aurait été encore valable pour 1983/2013 ,trente ans après subsistait encore la même idée. Qu’en 1953 nous sortions de guerre il y a eu 1968 (et il y aurait beaucoup de chose à dire ou à remettre en place,concernant cette période).
Et puis tu mets en commentaire à l’époque « En 2013, ce sont les incertitudes, voire l’inquiétude, malgré de formidables avancées en termes de confort domestique. » il ne resterait donc que cela comme enseignement ?
« le paradoxe des conditions de vie »
Qui ne se rappelle pas que quand dans la vie ,tout est difficile ,à quelques époques qu’ils soient ,c’est généralement là une période de riche. « humainement »
alors que « le paradoxe des conditions de vie » tout cela ,n’est qu’une grosse méprise, voir un conditionnement,mais,il est trop facile de faire des comparaisons ,incomparables.Ce n’est pas l’effet du temps, qui est en cause,ni forcément le progrès, au sens propre.Le progrès,aujourd’hui est aussi une arme silencieuse.Dans notre monde contemporain tout se transforme en arme. « Hé !,oui »

Aujourd’hui ton progrès ne tiens qu’à un fil ! qui tiens ce fil ? A quel prix l’obtient-on ?Le progrès n’est pas gratuit et pourtant obligatoire pour vivre ,ce n’est pas un choix aussi facile que cela.
Combien d’heureux ,pourraient vivre en marge,sans aucune possession ?
Demain coupure d’eau,fontaine publique absente.
Plus d’électricité,là c’est la meurt du petit cheval= conséquences terribles (chauffage,cuisson,réfrigération communications ......)
énergies= transports.....
Etc etc


Voir ce commentaire dans son contexte