Commentaire de Abou Antoun
sur Les Anglicismes rampants - Substantifs(1)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Abou Antoun Abou Antoun 25 février 2016 13:41

Certaines choses me paraissent sans danger, et puis il n’y a guère d’autre choix que d’entériner l’usage. ainsi par exemple ’bouton’, ’souris’, ’cliquer’, tout cela est passé dans les mœurs et de toutes façons les termes que propose le français (et l’anglais) n’ont pas été retenus par les utilisateurs. ainsi par exemple le nom officiel de la souris est ’pointeur’ (’pointer’ en anglais), je n’ai jamais vu personne les utiliser. On n’a pas à avoir peur de la polysémie, sans elle plus de jeux de mots ...
Par contre, dans le même ordre d’idée (jargon informatique), je suis complètement opposé à e-mail (problème de prononciation et de sens le mot ’mail’ existe depuis longtemps en français), si on l’écrit email c’est encore pire !!! Nous avons notre ’courriel’ explicite et sonnant bien français, pourquoi le sacrifier à e-mail. Donc en fait c’est au coup par coup ; si nous avons un bon néologisme pas besoin de céder à la mode. Si le mot anglais ou sa variante française est simple imagée et n’entre pas vraiment en conflit avec un sens existant, why not ?


Voir ce commentaire dans son contexte