Commentaire de Robert Biloute
sur Cosmologie. Du travail en perspective pour les chercheurs et étudiants


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Robert Biloute Robert Biloute 29 février 2016 13:45

@JL

c’est tout à fait naturel, les échelles invoquées n’ont plus rien d’humain.
Par contre si on raisonne en terme de technologie, par exemple prenons les ordinateurs, on voit qu’on est capable de construire des électroniques au giga hertz, de manière courante et industrielle. Autrement dit, on est capable de suivre des évènements aussi rapide que le milliardième de seconde. Or les évènements dont on parle sont plus dans la gamme des millisecondes. Pour un humain, c’est très court, pour une électronique au giga hertz, c’est très long (il y a 1 million de nano seconde dans une milliseconde).

En ce qui concerne la sensibilité, ce sont aussi les progrès en électronique qui permettent des détections de signaux extrêmement faibles (ainsi que la possibilité de « temps de pose » permettant d’accumuler du signal, comme en photographie). Mais comme dit, l’environnement électromagnétique artificiel devient lui un véritable problème, assez difficile à traiter.


Voir ce commentaire dans son contexte