Commentaire de Nicole CHEVERNEY
sur La grande illusion du discours maçonnique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 10 mars 2016 13:38

@Luc-Laurent Salvador

Les liens entre protestantisme et FM commencent avec la Franc-maçonnerie moderne dite « spéculative », par rapport à la FM « opérative ». action/pensée constructive. (filiation directe des bâtisseurs du Moyens-âge). Sans toutefois oublier que les racines plus anciennes de la FM commencent dans l’Antiquité, filiation des sociétés initiatiques et confréries des constructeurs romains et celtes, etc...).
Introduite par les Templiers, ettrès prospères en Rhénanie, c’est Albert le Grand qui organisera les confréries maçonniques (1193-1280). Les loges (ateliers) des tailleurs de pierre allemands ont continué de prospérer jusqu’au XIVe et XVe siècle. En 1459, rédaction de leurs statuts (assemblée capitulaire de Ratisbonne). - 19 loges allemandes avec extension vers Strasbourg, Vienne, Cologne et Berne. Avec comme chef suprême le Président de la Loge de la Cathédrale de Strasbourg.

Les loges des tailleurs de pierre allemands (1462) fondent à Torgan une confédération qui essaimera jusqu’à Londres, et en 1717, quatre loges fédéreront : « Goose and Gridiron » (oie et gril), Crown (la couronne), Apple tree (le pommier) Rumers and grapes (le gobelet et les raisins).
Le tout prit le nom de « Grande Loge de Londres » et cette obédience prendra comme Grand Maître, le pasteur écossais James Anderson, avec la Charte de la Franc-maçonnerie universelle, qui édictera le principe de la « liberté absolue de conscience » - trois grades : apprenti, compagnon et maître.

Puis traversera le Channel pour venir en France et s’étendre dans les couches sociales privilégiées, et notamment aristocratiques où la FM, connaîtra un vif engouement. (fin du XVIIe ) à Paris, puis en 1735, création de la Grande Loge de Paris, dite de France, avec l’élection d’un Grand-Maître. Les plus célèbres seront plus tard : le Duc d’Antin, Louis de Bourbon, le Comte de Clermont.
En 1773, les « Hauts grades » du rite écossais, verront la naissance de « le Grand Orient ».

 


Voir ce commentaire dans son contexte