Commentaire de Abou Antoun
sur Pourquoi je n'irai plus au salon du livre de Paris


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2016 09:02

@l’auteur,
On dirait que vous découvrez le monde des affaires. Vous êtes adolescent, naïf, aveugle ou quoi ?
Vous pouvez remplacer ’salon du livre’ par ’salon de n’importe quoi’.
L’édition, c’est comme la production de musiques, de films, d’émissions télé, de n’importe quel produit prétendument culturel. C’est un moyen de faire du fric en proposant des titres ’bankables’ dus à des auteurs ’bankables’. On vend donc de la bouillie pré-digérée, complètement formatée, le seul truc capable d’être ingurgité par les foules dont les goûts sont entièrement sous contrôle.
Bref, voici la voie la plus directe vers le succès :
Si vous êtes hétéro essayez de coucher avec la femme d’un éditeur. Une fois que vous serez bien copain avec le cocu, dîtes lui que vous êtes prêt à pondre la première merde qu’il voudra répondant à son cahier des charges et l’affaire est conclue. Si vous êtes homo vous allez un peu plus vite en couchant directement avec l’intéressé.
« Trompettes de la renommée, vous êtes bien mal embouchées ».
Si vous pensez avoir du talent et vous voulez qu’il soit reconnu la démarche est différente. Il faut vous assurer des moyens de subsistance, un job idiot dans le privé ou la fonction publique ou bien braquer une banque si vous avez des c...Ensuite travaillez à vos heures ’perdues’ en espérant que la postérité reconnaîtra vote talent, mais ne vous méprenez pas ; les cimetières sont pleins de génies méconnus.


Voir ce commentaire dans son contexte