Commentaire de L’enfoiré
sur Pourquoi je n'irai plus au salon du livre de Paris


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'enfoiré L’enfoiré 24 mars 2016 12:52

Jean-Fabien bonjour,


 Cela fait des années, (bien avant que la Foire du Livre, et oui, cela ne s’appelle ainsi chez nous, n’ai plus de prix d’entrée) que j’y vais.
 Quelle différence avec un libraire ?
 La présence des auteurs auxquels on peut dire ce qu’on veut, en tant que lecteur.
 Ecoutez les forums de discussions d’auteurs qui parlent des motivations des auteurs. Du « comment est venu l’idée » d’écrire un roman ou une nouvelle
 Cela ne se trouve pas dans les livres.
 La réunion des deux permet de réagir et de tenter d’écrire soi-même.
 Oui, comme je l’ai dit, il y a souvent plus d’écrivains et donc plus de livres que de lecteurs.
 Evidemment, il y a ceux qui sont lu, qui ont eu la renommée nécessaire après un premier livre.
 Personnellement, comme cela n’a pas été ma manière de vivre, je n’écrirai jamais un livre papier.
 Je me suis amusé à demander ce que désirait les éditeurs « Premier roman ».
 La réponse fut : envoyer un manuscrit.
 Un manuscrit, mais ils sont cons, à l’ère d’Internet, me suis-je dit.
 Comme quoi.... 
 Mes romans seront du gratuit, du freeware.
 Au moins je peux écrire à mon rythme et sortir les chapitres sans en connaitre moi-même les péripéties pour arriver à la fin (qui elle est connue). 

Voir ce commentaire dans son contexte