Commentaire de Patrick Samba
sur Un Tchernobyl, un Fukushima est évidemment possible en France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Patrick Samba Patrick Samba 29 mars 2016 21:28

sls0, vous comprendrez mieux la logique quand vous admettrez (et ce n’est pas demain la veille) que la conception même d’une centrale électro-nucléaire est une pure folie, soit une grave erreur humaine. Et il est bien évident pour toute personne un peu sensée qu’une technologie à la dangerosité inacceptable ne peut que voir sa dangerosité s’accroitre avec son vieillissement...

Et je parle pas des déchets...

L’erreur humaine étant déjà présente à la source, elle ne que voir sa traduction régulièrement se faire jour. Et le vieillissement n’est pas indispensable au déroulement du processus. Le réacteur A1 de St Laurent des Eaux a eu son accident dans l’année de sa mise en service (1969). La centrale de Tchernobyl avait moins de 10 ans lorsque la catastrophe liée à une grave erreur humaine est survenue. La centrale de Fukushima dès sa construction était exposée à ce qui est arrivé. Par souci d’économie, pour un maximum de profit, ses concepteurs l’ont construit non pas en hauteur, comme apparemment le permis de construire le leur imposait, mais en bord de mer derrière une digue de 5 m de haut quand les scientifiques savaient que les vagues d’un tsunami pourraient atteindre à cet endroit plus de 15m de haut. Ce qui a été le cas....

Vous êtes formaté, et n’avez plus la maitrise de votre réflexion....

Ce qui vous amène par moment à la plus extrême mauvaise foi, aux mensonges, et le reste....

Mais comment ne pas comprendre la difficulté d’un humain qui a voué sa vie à une folie, qu’il lui soit si difficile d’accéder à cette humilité que le ferait garder le silence... Le sentiment de culpabilité est effectivement quelque chose de très lourd à porter, et le plus économique en terme psychologique est d’en dénier la réalité...

Vous ne devriez pas venir commenter sous mes « tracts ». Même quand vous le faites sous d’autres articles vous déclenchez chez moi des réactions très déplaisantes. Inévitablement.

Alors méfiez-vous.  


Voir ce commentaire dans son contexte