Commentaire de diogène
sur Abolir la fraude fiscale : Projet d'Abolition de toute Fiscalité d'État et de Refondation du Capitalisme financées par l'Épargne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Diogène diogène 9 avril 2016 16:54
Pour que ce fonds souverain fonctionne, il faut :
- qu’il trouve des emplois (prêts, investissements...)
- que le taux rémunérateur soit supérieur à l’inflation.
Qui fixera ce taux ?

Actuellement, l’impôt sert avant tout à rémunérer les créanciers auprès desquels l’Etat a contracté une dette destinée non pas à faire face aux engagements de l’état, mais à enrichir ceux qui avancent les fonds.

Il faut voir dans la dette, non pas le fait que l’on vive au-dessus de ses moyens, comme on aime à nous le reprocher pour justifier les mesures qu’on nous impose, mais le résultat de la dynamique qui anime le système dans son ensemble. Comment pourrait-il ne pas y avoir de la dette, puisque sans dette il n’y a pas d’argent ? 

Mais il est tellement plus simple et lucratif pour ceux qui en tirent profit de culpabiliser le citoyen plutôt que d’admettre que si la monnaie est effectivement une dette par nature, elle est une dette de la société envers sa population et non de la société envers les banques.

La dette, au Nord comme au Sud, collective ou individuelle, est au cœur du modèle économique actuel. Elle permet de transférer et prélever, par les intérêts, la richesse du travail vers le patrimoine des plus riches, ceux qui peuvent prêter. 

Pour réduire le paiement des intérêts de la dette, on met en place des politiques de rigueur au Nord et d’ajustement structurel au Sud. 

Toujours plus le plus grand bénéfice d’une minorité.

Voir ce commentaire dans son contexte