Commentaire de agent ananas
sur Brexit : le grossier chantage du Trésor britannique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

agent ananas agent ananas 20 avril 2016 06:51

Même stratagème utilisé que lors du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse en 2014. Jouer sur la peur en promettant l’apocalypse en cas de Brexit... La propagande pro UE est donc compréhensible, les Etas-Unis risquant de perdre leur influence en Europe en cas de Brexit.
Donc la GB risque d’affronter de fortes turbulences si elle sortait de l’UE, notamment par des pressions exercées sur la Livre Sterling (perte de ratings, manipulations, etc...).
Depuis la création de la Banque d’Angleterre à la fin du 17 ème siècle, c’est la première fois qu’elle est dirigée par un étranger : Mark Carney est canadien.
Mais il faut savoir que Carney a fait l’essentiel de sa carrière chez Goldman Sashs avant de prendre la direction de la Banque d’Angleterre en 2012. Goldman Sashs a la réputation de manipuler les marché et d’avoir falsifié les comptes de la Grèce pour son entrée dans l’Euro par l’entremise de Draghi.
Si la GB décidait le Brexit, la Livre Sterling pourrait être torpillée par Goldman Sashs et autres institutions en guise de représailles. Le loup est dans la bergerie !


Voir ce commentaire dans son contexte