Commentaire de bakerstreet
sur Bilqiss


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bakerstreet bakerstreet 11 mai 2016 14:46

@bakerstreet

J’ai grand respect pour le cinéma Turc, et garde un souvenir ébloui du film « le troupeau », de Guney, qui date un peu, et qui n’est pas sans ressembler au cinéma indien dans son engagement néo réaliste....Sans doute connaissez vous le film saoudien de Haifaa Al-Mansour, qui est un vrai miracle d’opiniâtreté et de lumière...
Wadjda Bande Annonce Francaise (2013) - YouTube
Le cinéma reste l’art fondamental par lequel on peut changer les choses, plus il faut avouer que le roman, plus confidentiel, et réservé souvent à une élite déjà avertie. Néanmoins bien sûr, la qualité d’un bon roman peut changer les paradigmes, et apporter son grain de sable.  Je pense par exemple « au dieu des petits riens »,dont le titre pourrait synthétiser ma pensée en ce registre. 
Le Dieu des Petits Riens - Arundhati Roy - Babelio
Je me permettrais aussi, l’occasion étant offerte, de recommander ce très bon roman « Meursault contre enquète », de Kamel Daoud, que je viens de lire, d’un jeune écrivain algérien courageux, refusant de quitter son pays, malgré les menaces des islamistes à son encontre. 

Voir ce commentaire dans son contexte