Commentaire de Daniel Roux
sur Primaire de la gauche : François Hollande se présentera-t-il ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 22 juin 2016 18:22

L’arrogance de ces types me stupéfie.

La question est : Comment ose t-il même penser à se représenter devant ceux qui ont cru en lui et qu’il a trahi sans vergogne ? Perso, j’étais persuadé qu’il n’oserait pas et je le suis encore, d’ailleurs.

Celui-là s’est présenté comme étant contre la finance et, dès son élection, aussi rapidement que n’importe quel crétin se précipitant au Fouquet’s, il a mené une politique grossièrement pro-finance.

Cela me rappelle Mitterrand apostrophant une assemblée et déclarant : Les capitaliste n’ont rien à faire au Parti Socialiste et qui, une fois Président, faisait voter les lois permettant la mondialisation la plus sauvage.

Le pire est qu’en face, c’est encore pire. Un Juppé qui raisonne comme si on était encore en 1980 et un Sarkozy qui ne raisonne pas du tout, déjà tellement démago et magouilleur qu’il parvient à faire rire Merkel.

Alors qui ? Qui est à la fois assez crédible pour passer le premier tour et gouverner sans trahir ? Le couple Montebourg-Filippetti ? S’ils promettent un référendum sur l’appartenance à l’UE, ça pourrait le faire. S’il veut y aller, qu’il y aille la tête haute, mais sans passer par la primaire.

La primaire, à gauche comme à droite, est un piège à cons, au moins cette fois.


Voir ce commentaire dans son contexte