Commentaire de sarcastelle
sur NDDL : lieu inattendu d'une résistance irréductible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sarcastelle 28 juin 2016 07:18

@Dimistri
.

Je ne sais pas si des écologistes « insistent sur le coût réel du transport aérien, des centaines de litres de pétrole par passager par cent km parcourus », mais si c’est le cas il s’agit alors de manipulateurs caractérisés.
.
Soit un gros porteur emmenant 800 passagers et limitons « des centaines » à deux centaines seulement ; alors notre avion boit 160 000 litres ou environ 120 tonnes de pétrole aux 100 km. Hum, il n’ira pas loin. 
.
En fait un avion moderne rempli consomme trois litres par passager et par 100 kilomètres. 
.

Voir ce commentaire dans son contexte