Commentaire de Fergus
sur NDDL : lieu inattendu d'une résistance irréductible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 28 juin 2016 10:52

@ bakerstreet

Je n’ai évidemment jamais lu le moindre dépliant de Vinci.

Sur le bruit des avions, vous ne pouvez pas sérieusement mettre en parallèle Bouguenais, Saint-Herblain et Saint-Aignan-Grandlieu, communes de l’agglomération nantaise avec Notre-Dame-des-Landes ou Héric, communes rurales très peu peuplées ! Et pour ce qui est de Toulouse et Nice, aux habitants de ces villes de s’exprimer, sachant qu’à Nice - contrairement à Toulouse - il n’y a pas d’option alternative, eu égard à la configuration des lieux.

Comparer la Camargue, parc naturel régional exceptionnel classé de surcroît Natura 2000 et connue internationalement pour la richesse exceptionnelle de sa faune et de sa flore avec quelques centaines d’hectares du bocage de Loire-Atlantique dans des communes sans attrait particulier n’est pas sérieux non plus tant c’est caricatural.

« L’union soviétique et sa politique du polit bureau ne sont pas loin, dans ce projet dingue »

Là aussi, la caricature est évidente ! A moins que vous ne considériez l’écrasante majorité des élus locaux de tous bords favorables à NDDL comme l’émanation d’un pouvoir de type stalinien. Cela n’a strictement aucun sens !

Franchement, cela m’emmerde d’avoir à défendre un projet que je n’ai jamais soutenu. Mais un tel refus d’admettre que la démocratie s’est exprimée me choque au plus haut point.


Voir ce commentaire dans son contexte