Commentaire de Fergus
sur NDDL : lieu inattendu d'une résistance irréductible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 28 juin 2016 11:47

Bonjour, Patrick Samba

Vous mélangez tout : le fait que le résultat du référendum de 2005 ait été bafoué quelques années plus tard par Sarkozy - de surcroît avec la complicité des élus nationaux et non des votants du OUI de 2005 - est un scandale dont le poids continue de peser sur la vie politique française.

Mais cela n’a strictement rien à voir avec la consultation des habitants de la Loire-Atlantique sur un projet d’aéroport qui les concerne au premier chef, quoi qu’on en dise et bien que, à titre personnel, j’aurais préféré un périmètre élargi aux départements limitrophes.

Dans le cas de ce référendum sur NDDL, on est dans un cas de figure où les perdants d’un scrutin rejettent le résultat alors qu’ils ont tacitement accepté ce scrutin et par conséquent les conséquences qu’il pourrait avoir sur la mise en œuvre du projet.

Encore une fois, les opposants auraient dû appeler au boycott de ce référendum ce qui, aujourd’hui, aurait rendu légitime leur rejet du résultat. Faute de l’avoir fait, ils n’ont plus de raison de s’opposer au verdict des urnes, sauf à être effectivement en situation de bafouer eux-mêmes un acte de démocratie ! 


Voir ce commentaire dans son contexte