Commentaire de sarcastelle
sur NDDL : lieu inattendu d'une résistance irréductible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sarcastelle 28 juin 2016 12:41

@Patrick Samba

.
Et s’il n’y a qu’un passager, il consomme 2400 litres au 100 km. Vous avez parfaitement raison, tout comme l’écologiste qui multiplie par plusieurs dizaines l’ordre de grandeur moyen d’un phénomène et fait évidemment de même avec les questions énergétiques. Respectez qui vous voulez. 

Voir ce commentaire dans son contexte