Commentaire de Fergus
sur NDDL : lieu inattendu d'une résistance irréductible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 29 juin 2016 11:14

Bonjour, Patrick Samba

Je persiste à penser que l’on ne peut pas comparer, en termes d’enjeux, le référendum sur le traité constitutionnel européen qui engageait la nation toute entière et un référendum local sur un aéroport régional : les processus mis en œuvre sont foncièrement différents.

Pour autant, et en restant sur la base des principes référendaires, les résultats des deux référendums auraient dû ou devraient être respectés !

Par conséquent : 1) le traité de Lisbonne n’aurait jamais dû être validé en l’état par le Congrès français ; 2) les opposants au projet de NDDL devraient replier leurs gaules en acceptant le choix des habitants de Loire-Atlantique comme ils s’y étaient engagés en acceptant de faire campagne pour ce scrutin référendaire.

Il y a eu un scandaleux déni de démocratie après 2005. Il serait aberrant qu’il y en ait un autre en 2016, même s’il ne venait pas des mêmes adversaires de la démocratie !


Voir ce commentaire dans son contexte