Commentaire de Gandalf
sur Brexit. Quand les sentinelles du capital crachent sur le peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Gandalf 7 juillet 2016 20:45

@Anthrax


Merci de venir pleurer pour des surexpositions type Ponzi, Madoff.

Voir ce commentaire dans son contexte