Commentaire de HELIOS
sur Brexit. Quand les sentinelles du capital crachent sur le peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

HELIOS HELIOS 7 juillet 2016 22:39

@Trelawney
... je pense que votre analyse est bien imprégniée des poncifs europeens.


Je ne vois rien du tout, moi qui participe a de nombreuses entreprises hors UE, qui empêchera un citoyen européen de continuer a faire ce qu’il a envie de faire. Il devra seulement se conformer aux règlement locaux, qui ne changent pratiquement rien dans le principe.

Au cas ou vous ne le sauriez pas, question d’age, Schengen n’existait pas encore et en 1969 j’étais et j’ai voyagé partout, y compris dans les pays de l’est alors que le mur de Berlin existait encore simplement avec ma carte d’identité en carton marron.
Je suis même passé de Finlande en URSS apres avoir demandé au consulat d’Helsinki l’autorisation d’aller jusqu’a Leningrad -St Petersbourg !
Alors oui, il fallait sortir ses papiers au passage de la frontière, mais c’était rapide et au moins il y avait un contrôle.

En 2005 j’ai crée une societe en Amerique du Sud et il ne m’a fallu que quelques documents mineurs et un domiciliation fiscale obtenue apres avoir fait moins d’1 heure de queue dans un centre fiscal.

Le vrai problème que vous ne citez pas, c’est que l’Europe permet d’evacuer ses propres devoirs face aux systeme sociaux, ce qui n’est pas le cas ailleurs.
Moi, je ne suis pas pour le Frexit tel que certains le pense, je suis pour une vraie Europe des nations, expression galvaudée justement parce que cela derange.
Je souhaite clairement que notre pays, comme les autres d’ailleurs, puissent exercer leurs specificités afin que nous (collectivement) puissions profiter des diversités bien comprises e chacuns des peuples européens... et lorsque c’est necessaire, se reunir pour avoir une position commune face a d’autres ensembles puissants.

Et attaquer la finance, n’est pas un objectif en soi... le vrai objectif est de la remettre a sa place comme outil de developpement economique asservi aux systemes politiques. Il est absolument insoutenable de devoir se plier a Monsanto pour son maïs ou Dow chemical pour ses produits toxiaues... L’europe n’a rien a y voir condition comme toujours c’est que le politique reste maitre.

Oubliez l’UPR, oubliez le PS et les LR qui ne veulent pas vraiment sortir... parceque la contestation ou la soumissions sont leur mode de fonctionnement.

Ceux qui veulent mettre fin a la dépendance des pays européens, veulent quand même rester unis, mais pas n’importe comment... on ne casse pas des liens millenaires qu’entretiennent nos pays soudés souvent par le sang.

Il nous reste une autre Europe a construire, il faut juste faire le menage avant, merci aux Royaume Unis d’avoir préparé le terrain, de s’etre ecarté pour laissé la place a la grande nettoyeuse qu’on attend avec impatience.

Je propose même de créer un tribunal européen exceptionnel pour juger tous les menteurs qui nous ont conduit a l’etat de deliquescence de nos systemes economiques et sociaux... mais pire, je souhaiterais aussi qu’on puisse trainer devant des tribunaux militaire pour haute trahison ceux qui ont acceptés la domination de l’OTAN et, dans ce même contexte, tous ceux qui apparteinnent a la BCE et qui ne doivent rendre aucun compte a personne, ni justice civile, ni justice penale... une sorte d’intouchabilité absolument inouie dans l’histoire... ni la raison d’etat, ni les diplomates n’en beneficie pas.

Voir ce commentaire dans son contexte