Commentaire de Ouam
sur Brexit. Quand les sentinelles du capital crachent sur le peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ouam Ouam 8 juillet 2016 08:53

@Bruno Guigue :

l’auteur je te salue au passage, si je devais resumer par deux mots :

concis (et) évident !

bonne journée.


Voir ce commentaire dans son contexte