Commentaire de Gandalf
sur Brexit. Quand les sentinelles du capital crachent sur le peuple


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Simon Gandalf 8 juillet 2016 09:30

@Trelawney :


Par contre la porte reste ouverte à la dissémination de modifications génétiques, alors que les plantes ont toujours migré.

Comme le souligne Charles Gave : « l’Europe a la légalité, mais n’a pas la légitimité ». 
Le régime politique européen, c’est un parlement qui n’a qu’un rôle consultatif, et un éxécutif non élu, 

Bref, tout autoritaire qu’il soit, le droit qu’il émet n’est, soumis à la sagacité citoyenne, qu’une option. L’autre alternative étant évidemment de proclamer la sécession individuelle, ce que j’ai déjà fait pour ma part.




Voir ce commentaire dans son contexte