Commentaire de defiance
sur La « guerre des races », chaos et loi martiale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

defiance (---.---.70.136) 10 juillet 2016 19:06

En un mot, une formule, le bateleur poitevin avait besoin d’une estrade pour se pavaner, selon ses termes. Il a vite trouvé le chemin de la meilleure estrade qu’il connaisse ; le site sur lequel il vomit à longueur de journée.


Voir ce commentaire dans son contexte