Commentaire de Taverne
sur La Suisse, communauté de l'être et société de l'avoir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Taverne Taverne 23 juillet 2016 17:35

« Francis Cousin, éminent maïeuticien, dans son ouvrage « l’être contre l’avoir »... »

Ma défiance envers cette nouvelle forme de dualité antagoniste est la même que j’ai envers les religions. C’est sur le terreau des dualités que les religions prospèrent en désignant une dimension comme étant le mal et en voulant nous convaincre que la dimension opposée est le mal. C’est pourquoi, mon idée est toute faite et ne changera plus : je préfère vivre en trois dimensions. Non seulement, c’est une voie plus riche, mais cela évite les oppositions stériles et par cette voie on peut transcender les antagonismes quand, malgré tout, ils subsistent.


Voir ce commentaire dans son contexte